Les musiques

Par pays

  • 1-01 Hassan Kassayi
  • 1-03 Khatereh Parvaneh
  • 1-05 Munadjat Yultchieva
  • 1-08 Ashik Müslüm Sümbül
  • 1-10 Nusrat Fateh Ali Khan
  • 2-01 Ercan Irmak
  • 2-02 Women's Ensemble of ...
  • 2-08 Ahl-E Haqq Dervishes
  • 2-11 The Sabri Brothers

Artistes divers

Artistes divers / Sufi Soul / Echos du Paradis

Sufi Soul / Echos du Paradis

Après Desert Blues et Road of the Gypsies, Network sort son nouveau double album: Sufi Soul / Echos du paradis réalisé en collaboration avec les spécialistes des musiques soufies: Jean During de Paris et Peter Pannke de Berlin. Ce double CD est présenté dans un emballage raffiné en haut format. La musique est pour les soufis le moyen de rapprocher les âmes humaines de Dieu. Les premiers voyageurs qui se rendirent en Orient étaient déjà fascinés par la méditation et l'extase mystique qui trouvent leur expression la plus visible dans les tournoiements libérés de toute pesanteur des derviches tourneurs. Les ordres soufis orientaux et africains ont développé l'art d'utiliser les poèmes, la musique, la danse et les techniques respiratoires qui les fait tomber en extase, ainsi que l'assemblée, atteignant alors l'union avec Dieu. Sur ce double CD Sufi Soul / Echos du paradis sont réunis pour la première fois les morceaux les plus impressionnants de la musique soufie dans cette partie du monde qui s'étend du Maroc à l'Asie du sud-est. La diversité des formes musicales va des sons doux et mélancoliques avec la voix de Munadjat Yultchievas de Tachkent en passant par le mouvement détaché et hypnotisant de l'instrument à cordes sorud utilisé comme musique de guérison dans le désert de Baloutchistan jusqu'aux respirations saccadées et lancinantes des derviches. L'instrument principal des soufis est la flûte ney. Coupée de la joncheraie où elle a poussé, elle clame, dans les mains des musiciens, la douleur de sa séparation avec son lieu d'origine et toute sa nostalgie. "On est saisi par cette musique et on ne peut plus échapper à sa magie" déclare Peter Gabriel. Le journal Tageszeitung est lui aussi envoûté: "La musique des soufis est la musique religieuse qui swinge le plus". Sufi Soul / Echos du paradis comprend 21 titres, dont 6 qui sont publiés ici pour la première fois, en tout plus de 140 minutes de musiques du Tadjikistan, d'Ouzbékistan, de Turquie, de Syrie, d'Afghanistan, du Maroc, d'Iran, d'Egypte, du Sénégal, du Kurdistan, du Balouchistan et du Pakistan. On y trouve également un enregistrement réalisé au Japon par Nusrat Fateh Ali Khan qui a fait connaître, dans le monde entier et mieux que quiconque, le qawwali, la musique mystique des soufis du Pakistan. Et puis aussi de rares ballades ashik de Turquie, des exercices de dévotions dansés d'un groupe de femmes du Kurdistan, des rituels de transe de la confrérie marocaine Gnawa, ainsi qu'un enregistrement très rare, datant des années soixante, de la chanteuse iranienne Khatereh Parvaneh.

<< retour

Autres propositions...

  • Hommage à Nusrat Fateh Ali Khan

    Hommage à Nusrat Fateh Ali Khan