Les musiques

Par pays

  • 01 Orgullo Criollo
  • 02 La Peregrinación
  • 03 Nostalgias
  • 04 El Firulete
  • 05 Canaro En Paris

Quejas De Bandoneón

Six messieurs d’un certain âge, tous formidables solistes réputés, jouent le tango classique, non comme une musique nostalgique, mais une musique habillée de brillants arrangements modernes. Des morceaux dans lesquels le bandonéon et le violon au premier plan redonnent avec une force extraordinaire le rythme de cette danse de réputation douteuse. Un tango qui intériorise plutôt les racines réinterprétées de la capitale culturelle de Buenos Aires du début du siècle dernier que la façon de jouer actuelle très hachée. Tout comme le jazz, le tango est né à la fin du XIXè siècle d’une culture métissée, pas dans le delta du Mississippi mais dans l’embouchure du Rio de la Plata, pas dans les bordels de la Nouvelle Orléans, mais dans les maisons closes de la capitale argentine. Le tango est la vraie musique des faubourgs de Buenos Aires où, à la fin du siècle, une population composée d’émigrants français, italiens, espagnols et allemands attendait sa chance et ne trouvait l’amour que dans les bordels. Le tango reflète leur joie de vivre à la fois pleine de sentiments, peu intellectuelle, passive, lascive et sensuelle. Elle exprime espoir et désespoir. « Le Sexteto Major, sans aucun doute le meilleur ensemble de tango de Buenos Aires. Les six solistes jouent comme des poètes faisant chanter leurs instruments. » Le Monde Prix de la critique allemande du disque.

<< retour

Autres propositions...

  • Passion du Tango

    Passion du Tango
  • Trottoirs de Buenos Aires

    Trottoirs de Buenos Aires